La Magie d’Halloween

.
Le 05.10.2006 – Halloween n° 1 

Halloween, contraction de “All Hallow Eveà)”, signifie “veille de la Toussaint”.
Le 31 octobre, date retenue pour cette fête christianisée au XIe siècle, correspond, par une coïncidence qui n’a rien de fortuit, à l’antique célébration celte du Samhain. Hélas, Halloween a non seulement perdu son sens païen ancien, mais en plus sa signification chrétienne intermédiaire.

Samhain faisait partie des huit grandes fêtes annuelles des Celtes.

À chaque fête sa saison, son dieu, ses démons, son rituel et ses significations. On sait que les premiers chrétiens commencèrent par interdire toute forme de sacrifice, en les qualifiant de démoniaques. Puis qu’ils parasitèrent ces fêtes païennes en leur donnant des noms de saints, avant de les intégrer purement et simplement à leur propre mythologie, construisant leurs églises sur les anciens lieux de culte. Ainsi, l’ancienne fête druidique du solstice d’hiver devint Noël. La fête du solstice d’été, la Saint-Jean. Et Halloween, veille de la Toussaint, la fête des morts.
En Irlande comme dans tout le monde celtique, Samhain marquait à la fois le nouvel an, la fin des moissons et l’entrée dans l’hiver. C’était la fête de tous les disparus, la fête du souvenir, des ancêtres mais aussi celle de la renaissance.

Après la fête de Samhain, on rentrait chez soi, laissant la nature aux esprits.
Cette nuit-là, les Celtes considéraient qu’il n’y avait plus de séparation entre le monde des hommes et celui des esprits. Les origines de cette fête druidique remontent à l’époque des cercles de pierres. Il y a plus de quatre mille ans, en Écosse et en Irlande, en Angleterre comme en Bretagne, les druides célébraient déjà l’équivalent de Halloween autour des dolmens et des menhirs. Au XVIIIe siècle de notre ère, Irlandais et Écossais émigrant vers l’Amérique emportèrent un vestige de ces anciens cultes avec eux.
Mais qu’est-ce donc qui retraverse aujourd’hui l’Atlantique dans l’autre sens ? Peut-être est-ce l’esprit du Puck, qui correspond d’ailleurs au personnage de même nom dans
Songe d’une nuit d’été de Shakespeare. Le Puck, c’est l’esprit noir qui se manifeste en cette nuit de Samhain. La bête féroce qui sort du bois, l’ancêtre des monstres de nos contes d’enfants. Et comme tous les esprits des celtes, il est à la fois terrifiant et bon : il oblige l’homme à rentrer chez lui en déféquant sur toute la campagne mais ce faisant, il fertilise aussi les terres pour le printemps.
Aujourd’hui encore dans certaines campagnes reculées d’Écosse et d’Irlande, on fête Halloween de manière traditionnelle. On côtoie toujours les esprits. On a appris à les craindre mais aussi à les respecter. On sait encore leur parler, les calmer, les chasser, mais aussi les interroger.

La fête du Puck se célèbre encore en Irlande. C’est l’une des seules fêtes païennes européennes qui se soit perpétuée de manière ininterrompue. Elle se déroule chaque année au mois d’août, à Killorglin, un petit village au cœur de l’Irlande du Sud.
Pendant trois jours, le village passe de mille cinq cents habitants à trente mille. Le premier jour, sur la place du bourg, on couronne le Puck, qui prend forme sous les traits d’un bouc noir sauvage que l’on va chercher la veille dans la montagne. Il sera roi pendant trois jours.
Les pubs restent ouverts toute la nuit. Bière, musique, danse et folie. Pendant trois jours tout est permis.
Réinstaller Halloween, la fête des morts, dans le cycle annuel des fêtes, dans le cycle des saisons, c’est aussi retrouver une vision cyclique de la vie. À Belfast, Dublin, Edinburgh, Glasgow, mais aussi en France, à Lorient, les danses de Samhain, l’ancêtre de Halloween sont aussi de retour.

Guettez les feux !
Car par la danse, on replace l’homme à sa place, entre ciel et terre.

http://www.nouvellescles.com/dossier/Halloween/Halloween.htm
Photo : La comète Swan le 04.10.2006

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s