Jupiter en Capricorne n° 3

.
 


.




.
Jupiter f fait son entrée en Capricorne O le 19 Décembre 2007. On nomme ce phénomène un Ingrès.
Jupiter parcourt le zodiaque en 12 années,
il change de signe tous les … ans !
et il se retrouve tous les 12 ans dans le même signe,
c’est simple !
Toute cette année, Jupiter sera donc en Terre pour s’occuper des choses matérielles.

« Toute chose est reliée à toute autre,.
……………………….
dans un continuum espace-temps. ». …………………………………………………. Albert Einstein

Traduite en langage astrologique, cette pensée signifie que chaque planète est toujours dans une phase cyclique avec chacune des autres planètes. Un cycle, ce n’est pas le retour éternel et répétitif au même point de départ. C’est une suite structurée de phases dans le développement d’un processus vital. La structure d’un cycle se répète dans le temps, mais rien n’est jamais tout à fait pareil, c’est comme une spirale évolutive.
Un cycle est une structure formelle du temps. C’est le contexte dans lequel prend place le changement. Tout moment présent est tiré par le futur autant que poussé par le passé. L’étude des cycles astrologiques est celle de l’interconnexion entre tous les facteurs d’un cycle.

Le thème natal est le point de départ du cycle individuel de la vie. Il montre comment chacun peut actualiser son potentiel. Il ne faut pas voir les cycles avec fatalisme; ceux-ci n’indiquent pas des événements concrets: leurs phases ne font que nous révéler des types d’expérience, et en en prenant conscience, on comprend mieux la signification de ce qui nous arrive et on peut en tirer le maximum.

Une période de crise à l’intérieur d’un cycle doit être vue comme une phase nécessaire de croissance. On ne peut guère changer la situation extérieure; ce qui importe donc, c’est comment y faire face et quelle signification donner à l’expérience. La seule véritable liberté d’un individu réside dans sa capacité de donner à ses crises la signification soit d’une croissance et d’un accomplissement, soit d’une frustration désespérée et d’une désintégration. C’est nous, et non les planètes, qui sommes responsables des résultats de toutes nos confrontations avec la vie.

Les cycles génériques, cycles d’une planète à elle-même, indiquent les étapes d’un processus intérieur de croissance, de développement et de déclin. Ce sont les crises dont les gens se plaignent le plus et qu’ils contrôlent le moins, car même en prenant les plus grandes précautions, il n’y a aucun moyen de les éviter.

Les cycles génériques sont communs à tous les individus, et bien que le climat de fond soit le même, ils peuvent se vivre très différemment pour chaque individu. Ils sont ressentis plus fortement s’ils mettent en cause une des planètes dominantes du thème.
Les cycles individuels précisent la nature et l’intensité des cycles génériques, les modifient en bien ou en mal.
Le cycle d’une planète se vivra différemment selon la position qu’elle occupe et les aspects qu’elle fait dans le thème natal.

.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s