Les flammes du Soleil

.
Après avoir eu une énorme chute d’activité en 2008, notre Soleil va redevenir bientôt très actif.
Je vous propose une rétrospective sur ce luminaire qui mène la danse de notre système.

.

.
C’est lors d’une éclipse que les astronomes peuvent étudier la couronne et l’activité solaire :
http://www.cerimes.fr/la-banque-dimages/eclipse-gp-acceleree-100-fois.html
.
Astronome émérite Bernard Lyot (1897-1952), avait conçu le coronographe qui permet d’observer la couronne solaire en dehors des éclipses, depuis l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre, site exceptionnel pour l’observation solaire.
………Histoire et Construction de l’Observatoire du Pic du Midi :
………http://bugle.imcce.fr/en/observateur/campagnes_obs/phemu03/Promenade/pages5/545.html 

J’ai beaucoup apprécié ce bel hommage (INA) à Bernard LYOT (wikipedia),
spécialiste d’astronomie solaire et inventeur du coronographe,
décédé d’une crise cardiaque le 02.04.1952 au Caire, à l’âge de 55 ans :
………http://www.ina.fr/video/CPF86637820/flammes-du-soleil.fr.html

………– Le film « Les flammes du soleil » catalogue de Bernard Lyot chercheur émérite,
………document d’archives de 10 mn :
………http://www.cerimes.fr/le-catalogue/flammes-du-soleil.html

………– Ou cet extrait, vidéo de 2 mn :
………http://www.dailymotion.com/video/x5zrz6_protuseruptives2-bernard-lyot-pic-d_tech

………Tempête solaire Juin 2010 – Vidéo réalisée avec le chronographe

………– Les images de ce film sont publiées ici sur Astrosurf :
………http://www.astrosurf.com/rondi/coro/flammeslyot.htm

………– Index des vidéos sur cette page :
………http://www.cerimes.fr/le-cerimes/actualites/images-declipses.html


NASA le 06.01.2011

Janvier 2008 marque le début du cycle actuel de l’activité de notre Soleil.

Inquiétudes à la NASA :
Quand le soleil se réveillera-t-il ? …
En 2008 aucune tache n’a été observée pendant 266 jours, un record inégalé depuis 50 ans. Il faut remonter à l’année 1913, avec 311 jours sans une tache solaire, pour trouver un minimum solaire encore plus… minimal, commentent Dean Pesnell (Goddard Space Flight Center) et ses collègues de la Nasa.
Lors d’une éjection de masse coronale, des millions de tonnes de plasma (du gaz ionisé) sont propulsées dans l’espace à plusieurs millions de kilomètres par heure. Ces éjections provoquent une onde de choc dans le vent solaire, ce flot de particules chargées qui baigne tout le système solaire. Si le choc est très fort, le flux de particules accélère dangereusement et devient une menace pour nos satellites et nos astronautes.
………* Le soleil est une boule de plasma dont la forme est maintenue par l’équilibre entre deux forces qui s’opposent.

Les Éruptions Solaires :
Le soleil passe par un cycle d’activité régulière d’environ 11 ans en moyenne. Le dernier maximum solaire a eu lieu en 2001. Son dernier minimum a été particulièrement faible et de longue durée. Cette éruption est l’un des premiers signes que le soleil se réveille et se dirige vers un autre maximum.
Quand une éjection de masse coronale atteint la Terre, elle interagit avec le champ magnétique de notre planète, créant potentiellement un orage géomagnétique. Les particules solaires entrent en collision avec des atomes d’azote et d’oxygène dans l’atmosphère, déclenchant des lumières brillantes comme des enseignes de néon.
Les aurores ne sont normalement observables que dans les hautes latitudes. Toutefois, au cours d’une tempête géomagnétique des aurores peuvent éclairer le ciel à des latitudes inférieures. Ainsi il est possible que dans le Nord des Etats-Unis ou de l’Europe ce phénomène se manifeste.
Source : Le 03/08/2010 – http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/espace/20100803.OBS8024/le-soleil-se-reveille.html


Éclipse du 04.01.2001 Pays Bas – Robbert Jan Westerduin

Nous pouvons suivre les études menées sur l’activité solaire, les protubérances et les taches solaires,
chez Spaceweather qui nous offre en prime de beaux clichés des aurores.
Le 06/07/09 ils ont dit OUF !
La période de calme record de notre étoile a bel et bien pris fin: en quelques jours des taches sombres sont apparues sur le disque solaire resté immaculé pendant de très longs mois.
« En très peu de temps, la tache solaire numérotée 1024 s’est agrandie et les observations se sont multipliées au cours du week-end. Observatoires spatiaux ou télescopes amateurs ont livré de belles images de cette zone plus froide de l’atmosphère du Soleil, siège d’une intense activité. »
………1* Les taches solaires sont la résultante d’une intense activité magnétique au sein de la zone de convection, si puissante qu’elle freine la convection et limite l’apport thermique en surface. Elles sont ainsi moins chaudes de 1 500 à 2 000 degrés kelvins que les régions voisines, ce qui suffit à expliquer pourquoi elles nous apparaissent, en contraste, bien plus sombres que le reste de l’étoile. Elles apparaissent selon des cycles qui durent en moyenne 11 ans, marqués par des phases d’activités intenses (maximums) et d’autres très calmes (minimums).
Source :
http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/espace/20100425.OBS3011/le-soleil-en-gros-plan.html


Éruptions, protubérances et éjections de matières (masse coronale)
sont les manifestations en surface du champ magnétique de l’étoile.

La vidéo

Les astrophysiciens disposent de nombreux outils pour étudier le Soleil
………> Le Cnes et la mission Picard :
Jean Picard fut un des premiers à prendre des mesures précises du diamètre du Soleil, observant dès 1645 un changement important. Le Soleil entre alors dans une phase de faible activité, connue désormais sous le nom de minimum de Maunder (qui dura de 1645 à 1715).
L’actuelle mission Picard doit durer deux ans mais le Cnes espère qu’elle se prolongera au moins trois ans. Elle devait initialement démarrer entre 2003 et 2005, afin de profiter du début d’un nouveau cycle solaire. Mais elle a été repoussée pour des raisons budgétaires. Par chance, le Soleil a lui aussi pris du retard et Picard se trouve donc quand même dans une phase de redémarrage de l’activité solaire.

Avec les observatoires spatiaux SOHO, STEREO ou SDO (Solar Dynamics Observatory), d’incroyables images nous parviennent de notre étoile ; le SDO a été lancé le 11 février 2010 et placé sur une orbite géostationnaire pour une mission de 5 ans. Pour étudier le Soleil et ses relations avec la Terre, il scrute l’atmosphère solaire dans différentes longueurs d’ondes et fournit des données d’une résolution inégalée.

… Cliquez Soleil ! …
Sur le site de l’Observatoire du Périgord nous avons des précisions :
– Le nouveau cycle appelé « cycle 24 » a officiellement commencé le vendredi 4 janvier 2008 lorsque la tache solaire a été catalogué par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).
… & regardez :
– Une image, renouvelée chaque jour, du satellite SOHO (Solar and Heliospheric Observatory, exploité conjointement par l’ESA et la NASA) montre presque en direct les taches solaires, autour de la longueur d’onde 677 nm (donc dans le visible). Leur nombre est fonction de l’activité du Soleil car celle-ci n’est pas constante.

D’autres beaux clichés par l’Association Copernic

………> Une future mission mise sur pied par la Nasa veut aller encore plus loin.
Ou plutôt plus près… en envoyant une sonde dans les couches extérieures de l’atmosphère du Soleil, la couronne.
La Nasa prévoit même trois passages à seulement 6,5 millions de km du Soleil. La sonde va expérimenter des températures de plus de 1200°C ainsi que d’intenses radiations. Solar Probe Plus, pas plus grosse qu’une voiture, sera donc équipée d’un bouclier thermique de 2,7 mètres de diamètre qui protégera ses instruments et ses panneaux solaires lors de ses passages au plus près du Soleil.
Solar Probe Plus sera lancée au plus tard en 2018. L’agence spatiale américaine vient de sélectionner cinq projets d’instruments parmi plusieurs propositions soumises par des équipes de recherche. Les projets retenus prévoient par exemple d’obtenir une image en 3D de la couronne, de compter et de caractériser les particules de vents solaires ou encore d’étudier les champs magnétiques et les émissions radios qui traversent le plasma (gaz ionisé) de l’atmosphère solaire.
C’est en effet dans cette même couronne que serait accéléré le vent solaire, jusqu’à 700 km/h. Ce vent chargé de particules prolonge en quelque sorte la couronne solaire en baignant toutes les planètes du système solaire. Même s’il est dévié par le champ magnétique terrestre, il interagit avec celui-ci et provoque des perturbations. Les plus belles manifestations en sont les aurores polaires.
Les contours d’une telle mission, la première à s’approcher aussi près d’une étoile, ont été dessinés à la Nasa dès 1958 par un comité d’experts. Leurs recommandations ont nourri plusieurs projets d’études qui n’avaient, jusqu’à présent, jamais abouti.

Pour se documenter sur l’Univers, voici de beaux diaporamas :

………* Le système solaire :
………http://www.astrolab-parc-national-mont-megantic.org/fr/presentations_astronomiques.notes_techniques
………* Nous sommes des poussières d’étoiles,
………le soleil est à la source de la biosphère et de notre existence :

………http://www.astrolab-parc-national-mont-megantic.org/files/upload/etoiles_HD.html

Extrait :
L’extraordinaire lumière provient de la fusion nucléaire qui est produite en leur cœur.
Par exemple, chaque seconde, le Soleil transforme 632,6 millions de tonnes d’hydrogène en 628,3 millions de tonnes d’hélium.
En d’autres mots, chaque seconde, 3,6 millions de tonnes de matière sont transformées en énergie pure. La biosphère en profite grandement.
Cette énergie fait pression sur les couches externes, au point de les faire éclater, en fin de vie des étoiles comme le Soleil.

………L’index de ces diaporamas :
………http://www.astrolab-parc-national-mont-megantic.org/fr/astronomie.presentations_astronomiques.htm

Avant de fermer ce billet, prenons 29 secondes supplémentaires pour faire un
zoom sur une très lointaine pouponnière d’étoiles !

.

Si ce billet vous a plu, vous aimerez celui des Pléiades …

.

Publicités

4 réponses à “Les flammes du Soleil

  1. le maître du monde .. il brille, il domine .. mais pas en ce moment ma Domica .. flotte chez nous et depuis une semaine .. la neige a presque disparu .. on en a encore dans notre cour .. je me languis du printemps .. et de notre doux soleil !! biz tout plein .. et merci pour ton riche billet

  2. katerinad3316

    on se sent vraiment petit devant les astres, mais pas si inutiles quand on lit les commentaires explicatifs des savants. poussières d’étoiles, chacun de nous à sa place unique dans l’univers! qu’ils sont loin nos soucis quotidiens !

  3. Salut Domi …
    Moi qui suis souvent ailleurs, ou dans la Lune … J’avoue qu’ici sur ce blog,
    je me sent bien .. à l’aise ..! C’est du super bon job Domi …!
    ‘Achment interressant …! Je vais te faire de la pub .. héhéhé….
    J’espère que ta santé et ton morale vont bien (ensemble) hihihi…!
    Je t’envoie plein de câlins accompagnés de tendres bisous …..
    T’es un amour de copine …
    MERCI ….

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s