Jupiter conjoint Proserpine – Brigitte Maffray

.

.
* * * * * 

Newsletter Astro n° 12

« L’Appel pour Dame Nature… »
avec la prochaine Conjonction Jupiter Proserpine
par Brigitte Maffray
http://astrologiedelalicorne.vpweb.fr/NEWSLETTERS-d-Astrologie.html
.
Au sein des douloureux problèmes qui secouent la Terre actuellement, un Appel céleste pour la Nature résonne en ce début de printemps avec l’approche de la Conjonction de
Jupiter
-la Sagesse et la Beauté céleste- avec
Proserpine
-la Mère céleste et grande Protectrice de la Nature- qui est la dixième planète de notre système solaire découverte en 2005 et mal nommée « Eris » par les astronomes. 

Cette Conjonction aura lieu en Bélier le Vendredi 29 avril 2011 (à 17h43 T.U. Thème en annexe) mais sa période d’influence couvre le mois d’Avril et le mois de Mai.

Nous sommes donc au sein d’une période très propice à des prises de conscience, des inspirations et des initiatives pour s’ouvrir à la Sagesse et la Beauté de Dame Nature en tant que Royaume spirituel adjacent au notre, et oeuvrer de façon urgente à collaborer avec les Etres de la Nature.
N.B. Je n’ai pas fait de version sans indication astrologique, car je pense qu’il y a peu d’éléments techniques. J’espère qu’ils resteront digestes pour le néophyte.

La planète Proserpine

Trois fois plus lointaine que Pluton, la dixième planète de notre Système solaire fait le Tour du Zodiaque en plus de 556 ans, c’est dire qu’elle est très lente. Comme son orbite est extrêmement elliptique (44°), elle séjourne très longtemps dans certains signes (plus d’un siècle dans le Bélier où elle se situe actuellement, à 22°) et en traversera d’autres beaucoup plus rapidement (par exemple, une vingtaine d’années en Balance).
Elle fut officiellement découverte le 5 janvier 2005 à 19h20 T.U. par l’astronome Michael Brown à Palomar Mountain (Californie). Le nom de Perséphone fut le premier inspiré à l’astronome. Mais ce nom ayant déjà été attribué à un astéroïde, il fut écarté.
Malheureusement, au lieu de penser au nom latin de Perséphone, Proserpine, les astronomes se perdirent en circonvolutions de pensée matérialiste et finirent pas la malnommer Eris (Déesse de la discorde). Proserpine est incontestablement le vrai nom de la planète !
Bien que de très grande puissance, Proserpine étant comme Pluton de petite taille, nos astronomes (plus quantitatifs que qualitatifs !) l’ont classée dans la catégorie des « Planètes naines » avec Pluton et l’astéroïde Cérès.
Bon, après tout, dans cet « amalgame astronomique» elle se retrouve tout de même avec son mari et sa mère, hi ! hi !
(voir l’indication mythologique plus bas).

Lorsqu’on découvre une planète, cela signifie que l’humanité est prête à comprendre et vivre
ce qu’elle représente.

Que représente Proserpine ?

Nous trouvons l’annonce de la planète Proserpine dans le premier ouvrage d’Astrologie Holistique de Pierre Lassalle paru en 1987 *, donc écrit près de 20 ans avant qu’elle ne soit découverte !
L’auteur, célestement inspiré, nous en donne les mots-clés suivants :
« Nouvelle Terre, cycles de la Nature, reconstruction, renaissance, réincarnation, saison, nourriture spirituelle, richesse intérieure, restructuration, mystère de la mort. »
Il précise : « Sa découverte est imminente et elle aura un rôle à jouer au prochain siècle, en tant que maîtresse du signe du Taureau ».
* « Pratique de la nouvelle Astrologie » aux Editions De Vecchi, aujourd’hui épuisé.

Dans la Mythologie, Proserpine (Perséphone) est fille de Jupiter (Zeus) et de Cérès (Déméter), Déesse de la Nature. Son histoire est bien connue : elle fut enlevée aux enfers par Pluton (Hadès) qui s’était épris d’elle.
Sa mère Cérès obtint de Jupiter que Proserpine la retrouve pendant 6 mois de l’année pour œuvrer à la Nature (l’été et le printemps) tandis qu’elle séjournerait 6 mois sous Terre avec son époux Pluton (l’automne et l’hiver).
Proserpine est donc globalement dévouée aux soins et à l’évolution de la Nature.
Par sa découverte, elle invite l’être humain à collaborer avec la Nature, à en devenir responsable et à participer à la sauver après l’avoir tant détruite !
Un grand Œuvre majeur pour notre futur qui commence maintenant…

Étant donné le lien étroit entre Jupiter et Proserpine, cette première Conjonction des 2 planètes depuis sa découverte, dans le signe du Zodiaque de surcroît, marque une Nouvelle impulsion, celle d’une réelle collaboration de l’être humain avec la Nature.

Nous pouvons gager que ceux d’entre nous qui vont s’y ouvrir vont être inspirés et soutenus par les forces célestes pour mettre en pratique cette collaboration à partir de maintenant.

Le sage message de Jupiter
&
Proserpine

Jupiter, planète de la Sagesse, nous invite avec Proserpine, planète de la construction de la Nouvelle Terre, à découvrir la Vérité sur la Nature, pour la connaître et la comprendre, et surtout pour l’aider et réparer les désastres que nous lui avons causés.

La Nature est un Royaume spirituel qui cohabite avec l’Humanité sur la Terre.
Sa stupéfiante beauté, sa variété infinie, sa prodigalité inouïe, sont la visible créativité d’êtres invisibles à nos yeux mais néanmoins bien réels : les Êtres de la Nature, le peuple de la Déesse Natura.
Leur diversité est immense, depuis de grands Êtres spirituels qui peuvent régenter par exemple toute une région jusqu’à la multitude d’êtres élémentaires (gnomes, elfes, ondines…) qui sont les « petites mains » qui manifestent toutes les formes de la Nature, pour nous !
Un royaume donc, avec une Reine et d’innombrables sujets, qui vivent vraiment à côté de nous, dans ce monde parallèle au monde physique qu’est le Monde éthérique.
Une multitude d’êtres qui oeuvrent pour nous, pour notre Nature, et dont non seulement nous ignorons l’existence, mais en plus nous démolissons sans cesse les efforts gigantesques en détruisant la Nature par notre égoïsme, notre ignorance et notre cupidité. Stop !

Ce travail de connaissance et de collaboration requiert un état d’esprit spirituel, car ce Royaume et ce Peuple de Natura sont des êtres spirituels. Et c’est à partir de notre propre conscience spirituelle que nous pouvons les connaître, les ressentir et les rejoindre.
La pensée matérialiste, la science qui ne s’occupe que du physique, ne peuvent les appréhender.
Ce n’est pas par la tête que nous pouvons les percevoir, mais par le cœur. Il est néanmoins indiqué avec Jupiter d’avoir des connaissances au sujet du Royaume de la Nature pour s’y relier. C’est pourquoi je joins à cette Newsletter une petite bibliographie sélective.
Par exemple, c’est bien de faire attention à ne pas écraser une fleur, c’est encore mieux de savoir qu’il y a un petit elfe qui se voue à son épanouissement et dont l’amour est son parfum !
Avec quelques connaissances vraies, avec le cœur un peu ouvert, il nous est proposé aujourd’hui d’aller à la rencontre de ces êtres subtils que nous avons effarouchés, voire démonisés avec nos techniques barbares (exemple, les OGM) et notre économie aliénante (asservir la Nature et les animaux jusqu’à l’épuisement).

Ce n’est que le début d’une nouvelle ère où la Nature peut être sauvée, reconstruite, régénérée grâce à notre future collaboration avec Natura et son peuple, sous la haute égide de Proserpine.
Ce sont eux qui créent la Nature, ce sont eux qui vont pouvoir nous inspirer pour la sauver.
Et c’est aussi nous, les êtres humains, qui devons leur montrer notre reconnaissance, notre gratitude, notre amour, pour leur donner envie de poursuivre leur travail créateur !

Partout dans le monde, des femmes, des hommes, des enfants, commencent à s’ouvrir à ces êtres spirituels vivants qui créent la Nature au fil des saisons, à travailler à cette collaboration, à s’approcher délicatement de ces êtres pour les encourager et les accompagner dans le travail de guérison de la Nature orchestré par Proserpine.
Sous cette Conjonction printanière Jupiter-Proserpine , nous sommes invités à profiter de cette généreuse période de Pâques, emplie de forces de résurrection du vivant, pour nous intéresser à eux par la connaissance, et surtout à aller en Nature avec un regard neuf et des offrandes de notre cœur pour nos « Amis naturiens » :
ils apprécient la joie, l’innocence, la beauté, la gratitude… Leur offrir un chant, une danse, un poème les ravit !
Ou simplement notre amour, notre considération, et surtout notre regard sur la Nature qui ne doit plus être seulement physique mais nous souvenir que partout où il y a de la végétation, de l’eau, des souffles, des nuages, des rochers, etc. il y a des êtres vivants, des créateurs, des artistes… Ils se sentiront – enfin !- reconnus et aimés, et cela leur redonnera des forces et de l’enthousiasme, de la vigueur et de la joie pour poursuivre leur œuvre pour notre Terre.

Le coup de semonce annoncé par le thème de la Conjonction Jupiter-Proserpine…
Bien sûr, tout n’est pas rose…
Et le thème de la Conjonction nous met face à une réalité explosive :
la Terre est rentrée dans une phase où elle expulse le mal et la violence que l’humanité lui projette constamment. Séismes et tsunamis, éruptions et ouragans, sont le résultat de nos pollutions, de nos guerres, de notre mode de vie matérialiste qui viole sans cesse la Nature… Ils ne vont pas cesser demain !
(Des soirées Nature seront proposées à Lyon prochainement pour œuvrer dans ce sens.)

Ainsi le thème nous montre Jupiter et Proserpine reliés au T-carré cardinal très dur, qui sévit depuis quelques temps. C’est-à-dire celui généré par le dur carré de Saturne à Pluton, relié ici à pas moins de 7 planètes en Bélier + la Lune noire !
C’est donc toujours la volonté du Ciel de mettre l’humanité face au karma du matérialisme (j’en ai déjà parlé et en reparlerai dans les Newsletters) : les conséquences de notre mode de vie génèrent pour la Terre destruction, dureté, violence, maltraitance, dégénération… et la Terre doit se dégager de cette emprise intolérable pour s’éthériser, et poursuivre son évolution pour notre survie ! Les catastrophes telluriques vont continuer. C’est indispensable, et pour que la Terre –Etre vivant macrocosmique, nommée Gaïa- se dégage de ce qui l’enténèbre, et pour que l’être humain se remette en question et transforme radicalement sa façon d’exploiter la Terre.
Je vous l’ai déjà mentionné dans les Newsletters précédentes, les pouvoirs en place, il ne faut pas compter dessus : ils ne vont faire qu’empirer les choses.
Exemple édifiant : suite aux séismes du Japon, la question du Nucléaire a été posée.
Heureusement ! Et que font illico nos « chers » gouvernements capitalistes : ils se dépêchent de détourner l’attention du public à grands renforts médiatiques, en allant faire la guerre en Lybie (puis pour notre « douce » France en Côte d’Ivoire), semer plus de violence, montrer leur « grande » puissance, exercer leur manipulation sous couvert de « sauveurs »…
Scandaleux.
L’issue du thème de la Conjonction Jupiter-Proserpine montre que face à cette situation de feu et de colère, il faut :
– de l’action : Mars est conjoint à la Conjonction. Œuvrer dans la Nature, avec une conscience spirituelle, c’est maintenant !
– de l’Amour et de la douceur vis-à-vis de la Nature. Pluton, le Seigneur de la mort mais aussi de la renaissance, en Capricorne montre une issue sur le Soleil en Taureau avec le Trigone de Terre. Le Taureau étant justement le signe régi par Proserpine : signe féminin très lié à la façon dont l’être humain travaille avec la Terre, signe de l’Amour mis dans la forme, de la protection, de la douceur, de la nutrition (biologique, s’il vous plait)…

Puisse l’Appel du peuple de Natura résonner dans nos cœurs ; puissions-nous -même si nous ne les voyons pas- penser à chaque fois que nous entrons en contact avec la Nature, que nous pénétrons dans un temple sacré et que nous devons le respecter et honorer ses habitants !
Vous trouverez ci-dessous la bibliographie annoncée et le thème de la Conjonction (France et Québec.

Pensées naturiennes,
Brigitte Maffray
http://www.astrologiedelalicorne.vpweb.fr

Petite Bibliographie sur Les Etres de la Nature :

– Pierre LASSALLE : double CD audio de conférence « A la découverte des Mondes féeriques » : l’essentiel pour aborder aujourd’hui le monde des Elémentaux et s’ouvrir au sacré dans la Nature (Eds Terre de Lumière 9,50 € – Je peux vous le procurer)
– Geoffrey HODSON : Les Fées au travail et au jeu (Eds Adyar)
– Rudolf STEINER : Les Etres élémentaires (Eds Anthroposophiques
Romandes)
– Edouard BRASEY : Enquête sur l’existence des Fées et des Esprits de la
Nature (Eds J’ai Lu/poche)
– Henri DURVILLE : Les Fées (Éditions Transatlantiques)
– Michèle DENAIN : Au Pays des Merveilles de la Nature (Ediru)
– Michel COQUET : Dévas ou les Mondes Angéliques (L’Or du Temps)
– André-François RUAUD : Le Dictionnaire Féerique (L’Oxymore)

.
* * * * *
.

.

.

.
* * * * *
Les êtres de la nature – Interview de Sonny Smet
Les mystères de Gaya
D’où viennent les êtres de la nature
Le rôle des élémentaux
Les hauts lieux d’énergie
.
* * * * * 


.
Mes amis, je suis heureuse de partager ces petits êtres à chérir avec vous.
Je suis actuellement fatiguée … mais je ne vous oublie pas …
Bon Dimanche et Bon Printemps ! ! !
*DoMica*

.

.

.

Voici en clair les RDV de Brigitte Maffray :
____________________________

Célébrons les êtres de la Nature, ils ont besoin de nous !
pour aider la Nature à se régénérer…
.
Savez-vous que « derrière » chaque arbre, chaque fleur, chaque brin d’herbe…, il y a un être du peuple de Dame Nature ?
La Nature se meurt de nos mauvais traitements, de notre indifférence, de notre regard matérialiste sur Elle. Il faut agir, maintenant.
.
Pour lui redonner des forces, les Êtres de la Nature ont besoin de nous : c’est vital à notre époque de générer une relation avec eux. Voici pourquoi et comment :
.
Si nous leur offrons directement chez eux, notre amour, notre respect, notre gratitude, notre créativité… avec sacré, ils retrouvent leur joie et sont revitalisés pour leur travail : recréer sans cesse, pour nous, les merveilles de la Nature au fil des saisons…
C’est le chemin de la véritable guérison de la Nature.
.
C’est pourquoi L’Association La Licorne Victorieuse propose :
.
Un rendez-vous hebdomadaire de Guérison de la Nature
au Parc de la Tête d’or à Lyon : chaque Jeudi soir à 19h
(aucune obligation de venir à chacune)
.
1ère rencontre : Jeudi Saint 21 Avril à 19h
(Jeudi sacré de la Semaine Sainte de Pâques et veille de la Journée de la Terre)
Ces rencontres proposent à tous ceux qui sont sincèrement motivés, de venir faire des offrandes (immatérielles) aux Êtres de la Nature.
.
Offrande selon l’inspiration et la libre créativité de chacun :
un chant sacré, un air de musique, une danse, la lecture d’un texte ou d’un poème choisi -pour sa haute valeur artistique, morale ou spirituelle- ou créé à leur intention, un recueillement pour émaner notre gratitude ou notre amour par nos mains, l’offrande d’un cristal ou d’une pierre chargé vibratoirement à l’avance, etc.
.
Etat d’esprit : sacré, recueilli, cœur ouvert et envie sincère de donner le meilleur de soi au Êtres de la Nature qui œuvrent dans le parc. Venir joyeux, dans son cœur d’enfant !
.
Programme (souple) :
.
…….* 1 temps pour se poser et se purifier (afin d’être léger et en harmonie avec la Nature)
…….* 1 temps pour partager entre nous (les êtres humains présents !)
…….* 1 temps pour se recueillir afin de les inviter (les êtres de la Nature alentour)
…….* 1 temps principal pour nos offrandes sacrées
.
Lieu : depuis l’entrée principale (Grande grille dorée à la Porte des Enfants du Rhône), vous entrez dans le parc et suivez le chemin goudronné de gauche (par rapport à la statue du centaure). Un peu plus loin, vous passerez sur votre gauche la sculpture des hommes avec la Terre, puis vous verrez le petit kiosque sur la droite. Nous nous retrouverons à peu près en face du kiosque sur le côté gauche du chemin, sous les arbres.
Pour toute hésitation : tél. portable 06.48.91.56.68.
.
Durée : environ 2h
.
Matériel : s’habiller décontracté et prévoir petite laine, petite couverture pour s’asseoir au sol (ou petit siège si vous préférez), lampe de poche (tombée de la nuit), thermos de boisson chaude si vous voulez…
En cas de mauvais temps, nous nous abriterons sous le kiosque (et célèbrerons les ondines qui font la pluie !)
.
N.B. Nous ne mangerons pas sur place pour préserver l’intention de ces rencontres, qui n’est pas notre agrément mais un travail de don guérisseur.
.
Ces rencontres fraternelles sont bien sûr gratuites et libres.
.
En communion naturienne,
Brigitte Maffray, Association « La Licorne Victorieuse »,
Amie de Natura
…….
Ceux d’entre vous qui n’êtes pas abonné(e) à mes Newsletters Astrologiques, mais souhaitez recevoir par courriel la dernière (no 12) sur « l’Appel pour Dame Nature », n’hésitez pas à me la demander !
.
http://www.astrologiedelalicorne.vpweb.fr
http://www.therapiedelalicorne.vpweb.fr
tél : 04.72.71.39.50
.
PS : si vous souhaitez des conseils pour mieux connaître et entrer en communion avec les êtres de la Nature, je vous recommande l’écoute du CD de conférence de Pierre Lassalle « A la découverte des mondes féeriques » (double CD – prix coûtant 9,50 E).
Pour vous le procurer, suivez ce lien :
http://www.editions-terre-de-lumiere.com/cds/901-cd-mondes-feeriques.html
ou demandez-le moi.
Brigitte Maffray
.

.

Publicités

9 réponses à “Jupiter conjoint Proserpine – Brigitte Maffray

  1. Dame nature nous donne tant et le monde reste indifférent .. comme dit Antinea, le jardinage reste encore une belle façon de communiquer avec elle .. merci ma Domica pour tes merveilleux billets .. biz de Pascalou

  2. coucou Voici de quoi redonner espoir
    Je retiens cette date et m’en rappellerai
    Plein de bonnes choses pour toi
    je t’embrasse

  3. belle Nuit DoMiCa,

    Chêne~Vers
    ~
    ~ Abords Dérives, un Frêle Esquif,
    S’en va border, au long de Songes ,
    Croisant les Bras , d’un Chêne ouvert,
    Les Vers prolongent , son Corps massif.
    Entre l’ombre d’une Rive,
    Et un Monde de Lumières ,
    S’avancent des Vies , allant vers le Récif.
    D‘une Terre Promise , à naître au Fond ,
    Qu’un pâle Reflet , d’une Mère Sauvage.
    ~
    Quand l’Ecorce , se Fait Vieille et la Veine Sensible.
    Quand le Coeur , bat en Corps et Reflète l’indicible.
    L’Arbre Songe au Travers , laisse Hâler la Lumière.
    Par les Voiles Eventés , la Dame vient d’une Rivière.
    Elle est Source à Portée , Par le Biais des Racines,
    Enveloppe l’Être, Bien Aimé , et se Drape d’Origines.
    D‘une Etoile elle Est Née , Pour Parler aux Ainés…
    ~
    La Dame Blanche se Voile , sous la Brume se découvre.
    Hèle la Fille d’une Etoile , d’un Amour des Passés.
    Sa Nature changeante , prends la Forme d’un Reflet,
    Elle dépose aux regards , un vieux Charme qui entrouvre,
    Au delà des Nuances , tout un Monde au dehors .
    A entendre son Chant , sous des gammes d’accords.
    Une Voix pleine d’Essences , celle d’une Mère de l’Onde.
    ~
    Elle à vu Tant de Chênes sur l’ Ecorce des Mondes.
    Elle est l’Hôte sans Visages , les contours d’un souvenir ,
    D’une présence par l’ éveil , doux parfum d’amertumes,
    D’un Courant , elle inonde , le Sillage de nos Âmes,
    Près d’un Lac , elle se noie , dans une vague d’écumes.
    Dans les Temps à venir , ses Reflets , reviendront la vêtir ,
    Des Visions d’un Autre Âge , des beaux jours d’une Dame.
    ~
    NéO.

    http://drenagoram4444.wordpress.com/aupres-des-arbres-songes/portraits-de-famille/%c2%b0-chene-de-vers%c2%b0/

    • NéO~,
      Toi seule sait parler pour Dame Nature,
      Et lui reconnaîs sa témérité …
      Et … j’ai trouvé !
      tu me fais penser à LéO … Ferré !
      Grand merci mon ami ! ! !
      De ta présence si précieuse …
      *DoMica*

  4. Les esprits de nature !
    *DoMica*

  5. Bonsoir Mesdames ,
    Un Printemps en Plein Coeur ,
    Presque Trop , Tout en Charmes ,
    Vient d’Orées nos Douces Heures ,
    Effleurer nos Consciences ,
    Faire couler quelques Larmes ,
    Il est d’Hors en Essences ,
    Bien Trop Chaud en Egards ,
    Des Vestiges des Eres ,
    Un Vain Monde Change lentement ,
    En Saisons d’une Histoire ,
    Une Mère se Réveille ,
    Par Défauts d’une Mémoire ,
    Tout est Rien Hors Vivant ,
    De l’Argent loin dès lors ,
    Monde est Leurre loin du Chant ,
    Ecoutons son Savoir ,
    Par l’Eveil aux Alarmes ,
    Toute Valeurs sur la Ronde ,
    N’est au Fond que Pâle Heure ,
    Qu’un Décor pour le Temps.
    NéO~

  6. Le jardinage, un bon moyen de participer activement avec la Terre en cette merveilleuse saison. Planter, semer, désherber, changer la terre des plantes d’appartement pour que tout s’épanouisse.. Fleurs, légumes, arbustes, le tout avec un magnifique soleil.. Que du bonheur ! Bises

  7. Coucou DOmica
    que c’est beau, moi aussi fatiguée et j’essaie de profiter du
    soleil qui fait un bien fou, enfin le matin, tape trop l’après midi
    bon dimanche ma belle – bisous

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s